SECOP - ITSRE asbl 

0032 (0)487 64 70 47 *** 0032 (0)486/21.18.20 

 Écrivez-nous à itsre@live.be

Actuellement, notre organisation syndicale étudie avec ses avocats, la possibilité d’éditer une liste noire des entreprises de transport qui ne respectent pas les règles sociales imposées par le législateur.

Notre organisation est confrontée à une multitude de dossiers et parmi ceux-ci, nous pouvons voir apparaitre une majorité de dossiers provenant toujours des mêmes sociétés. C’est ainsi que nous pouvons constater par exemple, qu’une société revient toujours avec le même problème : salaire payé au lance pierre, salaire impayé aux travailleurs qui réclament leur juste dû, ou encore les documents sociaux permettant à un chauffeur de bénéficier du revenu de remplacement en cas d’interruption pour raison médicale. Sans le document à compléter par l’employeur et à renvoyer à la mutuelle, le travailleur ne touche rien et parfois, ça peut durer très longtemps.

Il serait grand temps que les travailleurs puissent être informés de ce qui pourrait leur arriver en signant un contrat de travail dans l’une de ces sociétés peu scrupuleuses.

Tout comme on le fait au niveau bancaire vis-à-vis des mauvais payeurs, nous pourrions organiser une liste des mauvais employeurs et ainsi éviter aux travailleurs de continuer inlassablement de se faire piéger par des employeurs peu scrupuleux.

Bien entendu, ce genre de sujet est encadré par la loi. Dès lors, le SECOP-ITSRE introduira à la rentrée, une proposition de loi à ses relais politiques afin d’organiser un nouveau cadre qui permettra cette information. Si nos dirigeants politiques veulent créer n’importe quoi comme emplois au risque même que tous les emplois deviennent des jobs, jobs, jobs, il est de la responsabilité des syndicats de faire des propositions afin d’organiser le monde du travail d’une autre manière…

En attendant que ce genre de législation puisse voir le jour, nos adhérents et uniquement ceux-ci peuvent nous contacter avant de signer un contrat n’importe où. Tout comme le font certains employeurs vis-à-vis des travailleurs qu’ils souhaiteraient engager, les travailleurs peuvent aussi avoir des informations sur les sociétés et ceci dans l’unique but de leur éviter des problèmes…

Ceci explique aussi très certainement que certaines sociétés ne trouvent plus de chauffeurs…