Les parkings autoroutiers 

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

Beaucoup de chauffeurs routiers rentrent chez eux avec leur camion. Parfois, certains chauffeurs mettent leur camion là où il existe une place assez grande pour y stationner un camion mais ceux-ci ne font pas spécialement attention au code de la route. Le SECOP-ITSRE n’est pas plus au-dessus des législations qu’un chauffeur routier. C’est pourquoi une petite cure de rappel vous est proposée dans cet article.

Avant tout, nous devons rappeler quelle est la différence entre un véhicule qui est à l’arrêt et un véhicule en stationnement. L’Article 2.22 du Code de la Route stipule que le terme « véhicule à l’arrêt » désigne un véhicule immobilisé pendant le temps requis pour l’embarquement ou le débarquement de personnes ou de choses.

L’Article 2.23 stipule que le terme « véhicule en stationnement » désigne un véhicule immobilisé au-delà du temps requis pour l’embarquement ou le débarquement de personnes ou de choses.

Pour cette information, il faudra aussi faire la différence entre un stationnement dans une agglomération ou en dehors de cette agglomération.

 En règle générale, à l’exception du cas d’une voierie en sens-unique, un véhicule doit toujours être stationné sur la droite de la direction de la circulation. Un véhicule ne peut être stationné ni entièrement, ni partiellement sur le trottoir ou l’accotement sauf si un panneau spécifique vous l’autorise. Ces panneaux sont de type E9f et E9e

Mais que dit le code de la route à propos du stationnement d’un camion ?

L’Article 27.5.1. dit très clairement qu’il est interdit de mettre en stationnement plus de 24 heures consécutives sur la voie publique des véhicule à moteur hors d’état de circuler et des remorques.

L’Article 27.5.2. dit aussi clairement que dans une agglomération, il est interdit de mettre en stationnement sur la voie publique pendant plus de 8 heures consécutives des véhicules automobiles, des trains de véhicules et des remorques lorsque la masse maximale autorisée dépasse 7.5 tonnes, sauf aux endroits pourvus du Signal E9a, E9c, ou E9d

Pour la petite histoire, l’Article 27.5.3. Il est interdit de mettre en stationnement sur la voie publique pendant plus de trois heures consécutives des véhicules publicitaires.

Important : Si le véhicule est stationné en partie ou en totalité sur un accotement, une bande d’au moins 1.5 mètres doit être laissée à la disposition des piétons du côté extérieur de la voie publique et pas du côté de la chaussée ! Pensez aux piétons et plus particulièrement aux papas et aux mamans qui promènent leur(s) enfant(s) dans une poussette…

Stationnement d'un camion A.D.R.

Conformément aux dispositions reprises par la convention A.D.R. et transcrite en droit belge, le stationnement d’un camion transportant des produits A.D.R. est fortement réglementé. En fonction des produits transportés, le camion pourra stationner sans surveillance dans les dépendances d’une usine offrant toutes les garanties de sécurité. Si ces possibilités n’existent pas, le véhicule, après que des mesures appropriées de sécurité auront été prise, peut stationner à l’écart dans un lieu répondant aux conditions énoncées aux a), b), ou c)

  • a) un parc de stationnement surveillé par un préposé qui aura été informé de la nature du chargement et de l'endroit où se trouve le conducteur;
  • b) un parc de stationnement public ou privé où le véhicule ne courra probablement aucun risque d'être endommagé par d'autres véhicules; ou
  • c) un espace libre approprié situé à l'écart des grandes routes publiques et des lieux habités et ne servant pas normalement de lieu de passage ou de rassemblement pour le public.

ATTENTION :

La législation prévoit que le stationnement d’un camion étiqueté A.D.R. mais vide n’est pas soumis à cette interdiction de stationner.

Législation du transport A.D.R.

Volume 1 : Cliquez ICI

Volume 2 : Cliquez ICI

De gauche à droite

Pascal DEBRUYN (ancien président de l'UNOTRE), Philippe CUVELIER (ancien Ministre du Transport français) et Alain DURANT (président du SECOP-ITSRE)

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI