Troisième édition de la journée du motard le 31 mars !
Partagez cette information...
Infrastructure :
Un véritable danger pour les pneus...
La sécurité, c'est aussi la prévention...
Notre organisation propose des idées de campagnes à l'AWSR
Éclatement OU explosion d'un pneu ?
Connaissez-vous la PYROLYSE du pneu ?
Taximans
Nous défendons aussi les chauffeurs de taxi
Angles Morts :
Automobilistes, arrêtez de dépasser les camions par la droite !
www.itsre.eu
C'est le Site du Transport et de la Sécurité Routière...
Prévention routière...
Le SECOP-ITSRE collabore avec l'AWSR
Signalisation :
Elle n'est pas toujours adaptée pour le transport !

Les parkings autoroutiers 

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

Suite à une augmentation de l'agressivité et des violences constatées dans le chef de certains migrants sur l'aire de repos de Bettincourt en juillet 2017 et en avril 2018, le Gouverneur de la Province de Liège a pris la décision de prolonger l'interdiction de stationnement pour les véhicules de plus de 3.5 tonnes entre 20h00 et 7h00. Ce parking est situé sur la E40/A3 en direction de Bruxelles, il s'agit de la station TOTAL.

Toutefois, la station-service ainsi que la boutique resteront accessibles aux poids-lourds ainsi qu'aux particuliers. 

ATTENTION : Le non-respect de cette disposition est punissable d'une peine de prison de 8 à 14 jours ainsi qu'une amende de 26 à 200 euros ou d'une de ces deux peines. Le maximum de la peine peut éventuellement être doublée si les contrevenants agissent en bandes ou commettent des violences contre les personnes et les biens.

Pourquoi ferme-t-on cette aire de stationnement ?

 

Les problèmes de transmigration via les autoroutes dans les environs du parking autoroutier de Bettincourt et les problèmes de sécurité qui en découlent (traversée pédestre de l'autoroute, intrusion dans les camions, insécurité des citoyens au contact des illégaux) est l'un des soucis qui amène les autorité à devoir prendre cette décision.

Les services de la WPR ne sont plus systématiquement en mesure d'assurer une couverture de sécurité et parce que la globalité des services de police territorialement concernés par les migrants de Bettincourt sont submergés par le phénomène.

Il existe aussi un trafic d'être humains qui est aujourd'hui avéré et qu'en général, ceux qui organisent ce genre de trafic sont prêts à tout, y compris des actes très violents.

La police a fait plusieurs constatations sur le terrain démontrant que la situation s'est encore détériorée depuis début avril 2018. 

La décision prise par le Gouverneur de la Province de Liège est d'application jusqu'au 16 juin 2018 et pourra être prolongé si la situation ne s'est pas normalisée.

Votre syndicat du SECOP-ITSRE est généralement contre la fermeture d'une aire de stationnement aussi importante pour les routiers qu'une aire qui offre des douches et des toilettes et ceci, même si elles ne sont pas toujours propres à cet endroit ! Cependant, au vu de la situation que nous avons aussi vérifiée, il est préférable d'éviter de passer la nuit sur cette aire de stationnement.

Source : Hervé JAMAR, Gouverneur de la Province de Liège

De gauche à droite

Pascal DEBRUYN (ancien président de l'UNOTRE), Philippe CUVELIER (ancien Ministre du Transport français) et Alain DURANT (président du SECOP-ITSRE)

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI