Angles Morts :
Automobilistes, arrêtez de dépasser les camions par la droite !
Infrastructure :
Un véritable danger pour les pneus...
La sécurité, c'est aussi la prévention...
Notre organisation propose des idées de campagnes à l'AWSR
Troisième édition de la journée du motard le 31 mars !
Partagez cette information...
Prévention routière...
Le SECOP-ITSRE collabore avec l'AWSR
Taximans
Nous défendons aussi les chauffeurs de taxi
www.itsre.eu
C'est le Site du Transport et de la Sécurité Routière...
Éclatement OU explosion d'un pneu ?
Connaissez-vous la PYROLYSE du pneu ?
Signalisation :
Elle n'est pas toujours adaptée pour le transport !

Angles-morts, et si nous en parlions dans les écoles ?

           

Les parkings autoroutiers 

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

Pourquoi les transporteurs et les syndicats ne bloquent-ils pas le pays avec leurs camions et leurs militants ?

 Vous avez été nombreux à nous demander de rejoindre les blocages des "gilet jaunes" en Belgique. Voici l'explication du pourquoi nous ne voulons pas nous associer avec ce mouvement. Nous vous proposons de demander aux autres syndicats de rejoindre le mouvement mais visiblement, eux ne bougeront pas non plus !

Avant tout, nous comprenons le ras-le-bol des citoyens qui doivent payer inlassablement des taxes car nous sommes dans le même cas qu’eux. Nous sommes AUSSI considérés comme des « vaches à lait »

Nous soutenons les motivations des citoyens mais nous ne voulons pas participer car en associant le nom d’un syndicat quel qu’il soit, celui-ci risquerait, et c’est plus qu’une certitude, de se retrouver devant les tribunaux pour répondre des actes commis par des personnes qui, bien souvent, ne sont pas adhérentes au syndicat. Une action doit se faire dans l’ordre et sans débordement or, avec un mouvement citoyen, il est impossible de contenir une foule qui n’a pas de mot d’ordre à recevoir d’une organisation dans laquelle il n’est pas adhérent.

La deuxième raison est qu’il y a un manque de compréhension par les citoyens des structures de notre

pays et des différents mécanismes et bien souvent, les citoyens pensent qu’il faut que, ou qu’il n’y a qu’à. Or les intérêts des uns, ne sont pas les intérêts des autres !

Pourquoi les transporteurs ne bloquent-ils pas le pays avec leurs camions ?

Les professionnels de la route récupèrent, en général, les accises payées sur le carburant professionnel.

Actuellement, le prix du baril est en chute libre alors qu’à la pompe, le prix ne cesse de grimper. Le véritable responsable est notre gouvernement MICHEL 1er (gouvernement MR-NVA) qui ne cesse de faire grimper le prix des énergies car finalement, il n’existe aucune alternative dans l’état actuel des choses. N’oublions pas que le gouvernement prône ses jobs, jobs, jobs et que ceux-ci ne sont pas des emplois où l’on commence à 8h et fini à 16h. Avec ceci, la « flexibilité » des travailleurs voulue par les différents gouvernements, socialiste y compris, complique encore un peu plus la vie des travailleurs.

De plus, les transporteurs facturent au client le prix du transport et ce prix englobe également les hausses du carburant. Donc, ce combat ne les intéresse pas forcément ! Ah si seulement les gilets jaunes défendaient le projet d’une baisse des salaires, là beaucoup d’employeurs bloqueraient le pays mais ce n’est pas le cas fort heureusement !

Ce matin, aux informations, nous avons pu entendre qu’un camion avait été incendié à Fluly. Bien évidemment, comme l’auteur de cet incendie sera très difficilement appréhendé par les autorités pour répondre de ses actes, si un syndicat ou une autre organisation entraient dans ce conflit, et bien, il serait le premier à répondre des actes des citoyens et dans ce cas bien précis, il serait condamné pour l’incendie du camion et des autres dégâts provoqués lors de ces manifestations citoyennes.

De gauche à droite

Pascal DEBRUYN (ancien président de l'UNOTRE), Philippe CUVELIER (ancien Ministre du Transport français) et Alain DURANT (président du SECOP-ITSRE)

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI