Angles Morts :
Automobilistes, arrêtez de dépasser les camions par la droite !
Signalisation :
Elle n'est pas toujours adaptée pour le transport !
Infrastructure :
Un véritable danger pour les pneus...
www.itsre.eu
C'est le Site du Transport et de la Sécurité Routière...
Éclatement OU explosion d'un pneu ?
Connaissez-vous la PYROLYSE du pneu ?
La sécurité, c'est aussi la prévention...
Notre organisation propose des idées de campagnes à l'AWSR
Motards - camionneurs
restons vigilants !
Taximans
Nous défendons aussi les chauffeurs de taxi
Prévention routière...
Le SECOP-ITSRE collabore avec l'AWSR

Les parkings autoroutiers 

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

Un nouvel appareil de contrôle des temps de conduite et de repos fera son apparition en juin 2019. Il devra être installé sur tous les nouveaux camions à partir du 15 juin 2019. Ce nouvel appareil permettra aux forces de l’ordre de pouvoir contrôler les camions à distance. Au niveau du SECOP-ITSRE asbl, nous espérons sincèrement que ce nouvel outil ne servira pas à verbaliser le chauffeur qui aurait 15 minutes de dépassement de son temps de conduite maximal autorisé et ceci, suite au manque de place dans les parkings.

A l’aide d’un lecteur sans fil, les contrôleurs pourront interroger les tachygraphes pendant que les camions roulent et ceci dans le but de pouvoir vérifier, sans immobiliser les véhicules, leurs données et l’étalonnage des tachygraphes. L’avantage de ce dispositif est bien entendu de pouvoir cibler les véhicules qui posent problèmes et donc, éviter de perdre du temps à contrôler des camions à l’arrêt dont, une grande partie, repartent quand même sans recevoir de procès-verbal.

 

Il sera possible pour les forces de l’ordre d’accéder à distance et ceci jusqu’à 200 mètres, aux données enregistrées dans l’appareil via une liaison de type DSRC et une antenne placée sur le pare-brise. Cette communication sera cryptée. Seule la possession d’une carte « atelier » ou de « conducteur » donnera l’accès au cryptage des données. A noter que les ateliers de réparations et d’homologations, devront contrôler la carte informatique (interface) tous les deux ans.

Ce nouvel appareil sera, de manière optionnelle, compatible avec le protocole ITS (Interface de Transport Intelligent) pour le téléchargement des données vers le gestionnaire de flottes par exemple. Afin de respecter le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), le chauffeur devra donner son consentement avant qu’un gestionnaire ne puisse télécharger les données du tachygraphe. Sur cet aspect, nous savons très bien que le chauffeur n’aura pas d’autre choix que celui d’autoriser sont gestionnaire sans quoi, nous connaissons la suite…

Les nouveautés de ce tachygraphe réduiront encore un peu plus les « libertés » des chauffeurs et ceci, pour autant qu’il en a encore !!! Quand on sait que certains dispatchers n’hésitent pas à téléphoner aux chauffeurs qui s’arrêtent, ne fusse que pour aller aux toilettes, ce tachygraphe informera en temps réel l’exploitation sur 70 types d’informations différentes et ceci à partir de l’appareil tachygraphe.

Ces appareils tachygraphes de nouvelle génération sont produits afin de répondre aux évolutions de la législation européenne qui va imposer, à partir du 15 juin 2019, que les nouveaux camions neufs soient équipés d’un tachygraphe dit « intelligent ». Le parc roulant aura alors 15 ans pour s’équiper en rétrofit de ces nouveaux tachygraphes.

Le système fonctionnera avec le programme Galiléo qui consiste à développer un système GPS européen. Actuellement, il est composé de 26 satellites et 8 autres satellites seront déployés dans l’espace d’ici 2020.

Pour terminer, n'ayons pas peur de dire que ces évolutions techniques sont réalisées à la suite de nombreux cas de fraudes qui sont constatés partout en Europe. Les fraudeurs en tous genres sont clairement responsables de cette situation...

Nous reviendrons dans ces prochains jours sur le législation européenne qui aura, sans aucun doute, un impact non-négligeable sur la qualité de vie des chauffeurs routiers mais également sur la sécurité routière mais pas forcément dans le bon sens…

Vu le scepticisme que cet article a provoqué chez certaines personnes peu au courant de ce genre de dossier, nous vous proposons le texte reprenant la législation sur le nouveau tachygraphe 4.0 ainsi qu'un extrait de cette législation qui traite des possibilités bien réelles de ce nouveau tachygraphe.

Texte complet de la législation européenne (Pour ouvrir ce document, vous devez avec un logiciel capable d'ouvrir les fichiers PDF) : Cliquez ICI

Page 85/43 lisez "La page 43 sur 85 pages"

«6. ESSAIS DES ÉQUIPEMENTS EXTERNES DE COMMUNICATION À DISTANCE»;

b) au point 1.1, le premier tiret est remplacé par le texte suivant:
«— une certification de sécurité basée sur des spécifications de critères communs contre une cible de sécurité parfaitement conforme à l’appendice 10 de la présente annexe.

No Essai Description Exigences connexes


3.13 Données d’identification des équipements 93*, 94*, 97, 100
3.14 Données d’insertion et de retrait de la carte du conducteur 102* à 104*
3.15 Données relatives aux activités du conducteur 105* à 107*
3.16 Données relatives aux lieux et aux emplacements 108* à 112*
3.17 Données relatives aux kilométrages 113* à 115*
3.18 Données détaillées relatives à la vitesse 116*
3.19 Données relatives aux événements 117*
3.20 Données relatives aux anomalies 118*
3.21 Données d’étalonnage 119* à 121*
3.22 Données de réglage de l’heure 124*, 125*
3.23 Données relatives aux activités de contrôle 126*, 127*
3.24 Données relatives aux dispositifs de verrouillage de l’entreprise 128*
3.25 Téléchargement de données relatives aux activités 129*
3.26 Données relatives aux conditions particulières 130*, 131*
3.27 Enregistrement et mémorisation sur les cartes tachygraphiques 136, 137, 138*, 139*,141*, 142, 143,144, 145, 146*, 147*,148*, 149, 150
3.28 Affichage 90, 134,151 à 168, PIC_001, DIS_001
3.29 Impression 90, 134,169 à 181, PIC_001, PRT_001 à PRT_014
3.30 Avertissement 134, 182 à 191, PIC_001
3.31 Téléchargement de données à destination de supports externes 90, 134, 192 à 196
3.32 Communication à distance pour les contrôles routiers ciblés 197 à 199
3.33 Données de sortie à destination de dispositifs externes supplémentaires 200, 201
3.34 Étalonnage 202 à 206*, 383, 384, 386 à 391
3.35 Contrôles routiers d’étalonnage 207 à 209
3.36 Réglage de l’heure 210 à 212*
3.37 Absence d’interférence des fonctions supplémentaires 06, 425 L 85/44 Journal officiel de l’Union européenne 28.3.2018 FR
No Essai Description Exigences connexes
3.38 Interface des capteurs de mouvement 02, 122
3.39 Dispositif GNSS externe 03, 123
3.40 Vérifier que la VU détecte, enregistre et stocke les événements et/ou anomalies défini(e)s par le fabricant de la VU lorsqu’un capteur de mouvement couplé réagit à des champs magnétiques qui perturbent la détection des mouvements du véhicule. 217
3.41 Suite de chiffrement et paramètres de domaines normalisés CSM_48, CSM_50

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI