GSM au volant, c'est pas le moment !

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

Un rond-point est largement dégradé au niveau de la rue de l’Avenir dans le zoning industriel de la commune de Grâce-Hollogne. Nous avons pris contact avec le service des travaux de cette commune et la réaction a été particulièrement rapide. En moins de 24h00, l’un des technicien de la commune a été constaté les dégâts sur place et le jour suivant, une couche provisoire d’asphalte afin d’éviter de nouvelles dégradations des pneumatiques des camions qui passent obligatoirement par ce rond-point.

Les arguments du SECOP-ITSRE ont été très bien reçus par l’interlocuteur. En abîmant les pneus d’une remorque du côté gauche, les pneus dégradés risquent d’éclater sur l’autoroute. Comme il s’agit des pneus du côté gauche, les projections des déchets de pneus peuvent endommager les véhicules qui dépassent mais également et d’une manière plus grave, tuer un motard qui serait fauché par un déchet de pneu…

Bravo à la commune de Grâce-Hollogne pour son temps de réaction. Comme de quoi…

Le SECOP-ITSRE milite pour une sécurité routière qui soit plus en accord avec les réalités vécues par les chauffeurs routiers. Dans le cas d'une infrastructure routière dégradé, le danger s'exporte à d'autres endroits du réseau routiers...

Information : Contactez le 0473/86.33.73

De gauche à droite

Pascal DEBRUYN (ancien président de l'UNOTRE), Philippe CUVELIER (ancien Ministre du Transport français) et Alain DURANT (président du SECOP-ITSRE)

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI