Angles Morts :
Automobilistes, arrêtez de dépasser les camions par la droite !
Infrastructure :
Un véritable danger pour les pneus...
Troisième édition de la journée du motard le 31 mars !
Partagez cette information...
Taximans
Nous défendons aussi les chauffeurs de taxi
Signalisation :
Elle n'est pas toujours adaptée pour le transport !
La sécurité, c'est aussi la prévention...
Notre organisation propose des idées de campagnes à l'AWSR
Prévention routière...
Le SECOP-ITSRE collabore avec l'AWSR
www.itsre.eu
C'est le Site du Transport et de la Sécurité Routière...
Éclatement OU explosion d'un pneu ?
Connaissez-vous la PYROLYSE du pneu ?

Les parkings autoroutiers 

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

En 2018, notre syndicat s’est doté d’un nouveau service aux chauffeurs routiers. Nous payons les procès-verbaux, enfin une partie ! Quel est le chauffeur routier qui n’a pas eu droit à un procès-verbal qui lui semblait injustement attribué ? Des centaines très certainement. Par contre, il y a aussi des chauffeurs qui, pour ne pas dépasser leur temps de conduite maximal autorisé, ont stationnés leur camion en début ou en fin d’une aire de stationnement car le parking était saturé. Il est vrai que stationner un camion sur la bande d’arrêt d’urgence à l’entrée ou à la sortie d’un parking, c’est dangereux mais quand on sait qu’il y a une pénurie de places dans nos parkings autoroutiers, et nous savons très bien qu’il est la difficile pour un chauffeur de trouver une place quand il est l’heure de s’arrêter, nous devions réagir à cette situation et ainsi, éviter le stress que cette situation entraîne chez le chauffeur routier...

 

Que dire lorsque vous avez un chauffeur qui doit suivre un autre chauffeur dans une zone où il est interdit de dépasser et que ce dernier joue avec son GSM alors qu’il « navigue » de droite à gauche et parfois même sur la B.A.U. à une vitesse de croisière variant entre 70km et 90km sur plusieurs kilomètres ? Et bien on fait comme la majorité des chauffeurs étrangers, on dépasse malgré l’interdiction…

Et bien le syndicat du SECOP-ITSRE, en plus de défendre ses adhérents devant les tribunaux du travail, de police et correctionnel, paye désormais certains procès-verbaux à ses adhérents lorsque ces procès sont injustement octroyés aux routiers. Nous préciserons qu’un policier ne verbalise jamais sans être en accord avec le code de la route. Cependant, celui-ci utilisera les phrases « il faut que » ou « il n’y a qu’à » alors que le chauffeur vit avec des réalités et parmi celles-ci, le prix à payer pour raison de dépassement du temps de conduite maximum. Si la police belge tolère un dépassement du temps de conduite sur base de la législation du 15 mars 2006 (art. 12 alinéa 4), ce n’est pas le cas en Allemagne, pays dans lequel cet article n’est pas d’application…

Nous devons encore préciser que le SECOP-ITSRE ne paye pas n’importe quel procès-verbal ! Pour qu’un procès pour dépassement interdit soit payé au chauffeur, il nous faut aussi les éléments que la situation était dangereuse, plus dangereuse qu’un dépassement. Premièrement, il faut que la scène soit enregistrée avec une caméra DASHCAM. Il faut aussi que le dépassement ne se fasse pas n’importe où. Pour qu’un procès soit remboursé au membre du syndicat, il faut que le dépassement se fasse sur une portion de route qui pose problème en matière de sécurité routière comme c’est le cas sur la E42 dans la région de Mons (beaucoup d’entrées et de sorties d’autoroute fortement rapprochées) ou encore dans la côte de la Baraque de Fraîture où le dépassement est interdit. Quand on roule à vide et qu’on peut monter la côté à 90km/h, nous ne voyons vraiment pas l’utilité de devoir rester à 25km/h derrière un camion chargé…

N’ayons pas peur de préciser que le SECOP-ITSRE est à l’origine de l’augmentation du nombre de places de stationnement dans les parkings autoroutiers en Région Wallonne. Lorsque le président du SECOP-ITSRE avait critiqué au moyen d’une petite vidéo de 4,13 minutes, les absurdités de la chaussée romaine qui est située entre Moxhe et Braives, cette vidéo comportait le nom du Ministre en charge de l’infrastructure et lui avait causée des désagréments en termes de popularité. Outre ceci, elle comportait aussi le fait qu’on dépensait de l’argent pour ce type de route alors que les chauffeurs devaient dormir le long de l’autoroute car ils ne trouvaient plus de place dans nos parkings. Quelques jours après la vague médiatique autour de ce sujet, le Ministre annonçait la création de 525 places de parking. Ceci explique les travaux d’agrandissement des parkings de Verlaine (E42) de Thieu (E42) de Walhain (E411) de Wanlin entre-autres. Bien qu’il n’y en ait pas encore assez, c’était toujours ça de pris…

Dernière précision : Ces procès-verbaux ont été payés ou ont fait l’objet d’un remboursement aux adhérents ayant au moins une année d’adhésion complète au syndicat. Si vous avez un procès-verbal et que vous n’êtes pas adhérent du SECOP-ITSRE, soyez réaliste, nous ne payerons pas ce procès…

Condition d’adhésion : Cliquez ICI

Adhérer au SECOP-ITSRE asbl : Cliquez ICI

De gauche à droite

Pascal DEBRUYN (ancien président de l'UNOTRE), Philippe CUVELIER (ancien Ministre du Transport français) et Alain DURANT (président du SECOP-ITSRE)

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI