Éclatement OU explosion d'un pneu ?
Connaissez-vous la PYROLYSE du pneu ?
Signalisation :
Elle n'est pas toujours adaptée pour le transport !
Prévention routière...
Le SECOP-ITSRE collabore avec l'AWSR
Troisième édition de la journée du motard le 31 mars !
Partagez cette information...
www.itsre.eu
C'est le Site du Transport et de la Sécurité Routière...
Taximans
Nous défendons aussi les chauffeurs de taxi
La sécurité, c'est aussi la prévention...
Notre organisation propose des idées de campagnes à l'AWSR
Infrastructure :
Un véritable danger pour les pneus...
Angles Morts :
Automobilistes, arrêtez de dépasser les camions par la droite !

Angles-morts, et si nous en parlions dans les écoles ?

           

Les parkings autoroutiers 

Les chantiers autoroutiers de tous les dangers

Les chauffeurs de taxis ont aussi des problèmes

Un caboteur amarre pour la première fois au Port d’Argenteau sur la Meuse

Avec un trafic sans cesse croissant d’environ 21 millions de tonnes, le Port autonome de Liège est le troisième port fluvial d’Europe après Duisbourg et Paris. Il s’agit donc d’un port intérieur qui communique, par un réseau de voies navigables, avec de nombreuses régions du continent européen. Le Port de Liège est ainsi le seul port wallon qui est également, depuis plus de 80 ans, un port de mer !

Dans les années ’30, le premier bateau de mer accostait en effet au Port de Liège. Depuis lors, le trafic maritime s’est progressivement développé, suivant ainsi l’exemple d’autres ports intérieurs comme Duisbourg sur le Rhin, Paris sur la Seine et Bruxelles sur son canal maritime. Ce développement a été possible grâce à la construction du canal Albert bien évidemment et grâce à celle de bateaux capables de naviguer aussi bien en mer que sur des fleuves.

Concernant la navigation fluvio-maritime, le Port de Liège accueille ainsi plus d’une centaine de caboteurs (navires de mer) qui font escale à Liège annuellement, pour la plupart au Port de Monsin. Ces caboteurs sont principalement chargés d’aciers spéciaux importés d’Espagne et de Grande-Bretagne ou exportés vers le Royaume-Uni, l’Irlande et le Portugal.

 

Le Port d’Argenteau, situé sur la rive droite de la Meuse, a accueilli pour la première fois ce mardi 13 novembre 2018 un caboteur!

Le caboteur « H&S BRAVERY » a ainsi chargé ce mardi 13 novembre 2018 au Port d’Argenteau une cargaison de graviers de Meuse (+/- 1.600 tonnes) à destination de Gunness, port intérieur britannique connecté à la mer du Nord via le fleuve Trent, un des principaux fleuves de Grande-Bretagne.

L’opération a été rendue possible grâce au dragage de la Meuse effectué par la Direction générale et opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques (SPW – DGO2) et à la mise en place de l’ESA (Equivalent Security Agreement) de sous-traitance (=extension d’une zone ISPS - Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires) par la société SOMEF avec la collaboration du Port autonome de Liège.

Le chargement a été effectué par la société MATEGRO et l’organisation de l’escale par la société SOMEF, deux sociétés concessionnaires du Port autonome de Liège.

Olivier Stevens, Administrateur-délégué de la SOMEF déclare « Liège est aussi un port de mer. Nous trouvons particulièrement intéressant d’assurer cette liaison directe de port intérieur à port intérieur sans escale pour chargement – déchargement dans un port maritime. Soulignons que la distance entre le port intérieur de Gunness et le port maritime de Hull est équivalente à celle entre le port de Liège et le port d’Anvers. Cette liaison directe entre la Grande-Bretagne et Liège nous permet ainsi d’assurer un service « porte-à-porte » efficace à proximité, d’une part, du lieu de production des marchandises (Liège) et, d’autre part, du lieu de consommation (Gunness), entraînant ainsi des réductions de coûts externes, réduction des délais etc….En qualité de spécialiste dans le secteur de la logistique fluvio-maritime, c’est intéressant de pouvoir proposer de telles alternatives au départ de Liège. »

Le second navire est prévu cette année encore pour une autre destination dans le sud de l’Angleterre.

De gauche à droite

Pascal DEBRUYN (ancien président de l'UNOTRE), Philippe CUVELIER (ancien Ministre du Transport français) et Alain DURANT (président du SECOP-ITSRE)

 

Nous sommes heureux d'avoir pu collaborer à cette campagne de sensibilisation...

Merci à l'AWSR de prendre enfin en compte, les réalités vécues par les routiers...

Lire le communiqué de presse de l'AWSR : Cliquez ICI